• IL Y AURA UN APRES ...

    Colporteur te voilà bien seul planté au bord du chemin

    Ton Ami à quatre pattes à quitté le chemin

    Tu ne voulais plus qu'il souffre par ses yeux i

    Tu l'as tenu dans tes bras tu l'as serrer fort

    Ton cœur voulais battre pour deux

    Mais tu ne l'a pas empêchée ...

    Elle est venue et tu l'as sentie sortir de son corps

    Les caresses sur son poil n'avais plus la douceur vivante

    Dans tes bras ne restaient que des souvenirs

    Colporteur te voilà bien seul au bord du chemin

    Mais il y a d'autres lendemains

    Pour faire encore un bout de chemin

     

    Le Colporteur §§§

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :