• LANGUEURS IDÉES NOIRES

    Comme le lierre est la sangsue de l'arbre

    Le boa qui l'étouffe

    Dans ses anneaux

    Comme le château à ses fantômes

    Elle est dans les couloirs de mon esprit

    Les chambres de mes pensées

    L'âtre de mon cœur;

    Drôle de compagne ma foi 

    Compagnie de mes dé-sentiments 

    En mélancolies empreintes de questions

    Ces questions sur l’existence

    Celles qui font peur

    Alors un nouveau feu brille

    Et chasse les sombres desseins morbides

    Faisant places à des idées bien plus saines

     

    Le Colporteur §§§ 

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :