• LES NUAGES D'UN RÊVE...

    De temps en temps me vient le sentiment

    De n'avoir, dans un rêve , même fou,

    D'avoir justement ce sentiment bien fou

    D'être passé à coté de cet arc-en-ciel,

    Celui qui traverse le ciel quand les nuages ont pleurés...

    Alors je laisse le grand mage

    Et son arlequin accoster le rivage

    Où la neige laisse des pas sur le sable

    Lorsque le soleil , croise la lune , aimable...

    Je traverse hagard la grande forêt de mannequin

    Où derrière chacun d'eux se cache un requin

    Alors dans la grand'rue du village défile la troupe des loups

    Tenues en laisse par les mendiants fous...

    Est-ce un cauchemar tout cela ou le fruit de ma folie

    Mon corps à ce point est'il affaiblie...

    De ce pas je m'en retourne en ce monde 

    Où le brouillard rend l'hypocrisie blanc comme neige

    Et l'homme lui rend triste hommage avec ses arpèges...

     

    Ce sentiment de n'avoir pas vue cet arc-en-ciel

    Pourtant les nuages ont ouvert le bleu du ciel

     

     

    Le Colporteur §§§©

     

     

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :