• PITOYABLE DÉLIRE...

    J'ais rencontré le roi mage , sur ces chemin sans fins

    Accompagné de son rat mage , entre ces tombes aux croix de papiers 

    Choisissez la votre ,et mettez , s'il vous en fait plaisir,

    du thym ou une couronne de laurier.

    Bien au-loin , les soldats , d'un dieux de l'imaginaire, 

    Fous de ce dieux , jouent à ce faire la guerre 

    La-bas , ici ou là assis sur leur derrière..

    Et dans la salle-à- manger , où est servi le grand festin

    Les têtes couronnées boivent à grandes rasades le sang des victimes

    Dans ce cloaque de feux de la nuit des temps 

    Les chevaliers de fer aux armures d’étincelles , traverses les champs

    Les yeux vident de lumières

    Juste de passage sur terre...

    Il n'est plus de cortèges comme aux temps anciens

    Le vivant ce veut un nouveau monde qu'il mène vers l'apocalypse , croyant en un demain

    Choisi ton chemin , quel qu'il soit il te mènera à ton destin

    Mais désigne ta place pour creuser ton trou 

    Les chevaliers de feux on lancer leurs montures

    Dans les nébuleuses du temps sans aventures ,

    S'élève alors la poussière sous leurs sabots et roulent les cailloux

    Le roi mage a ouvert les rideaux de l'immensité sidérale

    Le rat mage se laisse aspiré dans ce vide abyssal

    Dans le trou de l'inconnu , dans un maelstrom 

    incontrôlable

    La fin de l'humanité disparaît sans traces , aucunes même pitoyable...

     

    Le Colporteur §§§© 

     

     

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :