• TU ME FERA VOIR

    Je voudrais voir Paris, avec ses grandes rues;

    Que l'on appellent boulevards ; t'en souviens-tu !

    De ses bords de Seine, de ses coins cachés

    Au fonds des petites rues, dans l’alcôve

    D'une cour au cœur d'un vieil hôtel de passes.

        J'aimerais lever les yeux à ses pieds pour dans  le ciel

    Voir ses grandes flèches ; et dans ses vitraux ; voir la lumière du soleil

    Jouer de leurs couleurs; voir la pluies'égoutter pars gargouilles 

    Aux têtes de Lucifer...tu ma la fera voir ! Notre-Dame, celle

    Qui a une île pour elle toute seule... Et quand je reviendrais

    Vainqueur, tu me portera en haut de son arc, tu sais

    Celui-c, que l'on appelle l'Arc-de-Triomphe,

    Au milieu de sa place.

        J'aimerais le voir depuis là-haut le tout Paris,

    Depuis son escalier avec ses peintres collés sur son flanc,

    Rappelle-toi le Sacré-Cœur, comme la Sainte-Mère

    Sur sa colline.

         J'aimerais la voire aussi ; tu me l'avais dessinée ;

    Cette grande Dame de fer, où coule à ses pieds la Seine

    Avant de coule au pont Mirabeau.

         J’aimerais, temps voir de choses, de lieux , j'aimerais ! dis

    Tu me fera voir, dis...

     

    Le Colporteur §§§

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :