• JE N'IRAIS...

    Je n'irais pas jusqu'au matin 

    Cela serais malsain

    Plus rien à vous conter

    Que des mots mal dessinés

    Des phrases toutes ébouriffées

    Des sujets mal accordés

    Fâchés avec les verbes mal conjuguaient

    J’éteins la lumière 

    Et m'en vais dormir comme tout être ordinaire...

     

        Le Colporteur §§§

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :